Accueil»Jeux vidéo»Super Mario Run : un succès en demi-teinte

Super Mario Run : un succès en demi-teinte

Here we don’t go

Désolé Pokémon Go, Super Mario Run vient juste de te voler la vedette. En 24 heures, le jeu de Nintendo disponible sur l’Apple store a battu à plate couture le record de téléchargements en un jour de Pokémon Go : 2 850 000 téléchargements pour Super Mario Run contre 900 000 pour Pokémon Go. Pourtant, cette performance n’a pas suffit à transformer le jeu en hit mondial.

Pour ses 3 premiers jours de commercialisation, le jeu a été téléchargé pas moins de 37 millions de fois ! Sans surprise, c’est aux USA que les chiffres sont les plus élevés (30% des utilisateurs) suivi du Japon (20%). Cependant, il semblerait que peu d’utilisateurs aient décidé de passer à la caisse puisque le jeu n’a rapporté ‘que’ 14 millions de dollars de revenus.

Rappelons que le téléchargement du jeu est gratuit, mais qu’il vous faudra payer 9,99€ pour accéder à la version complète de Super Mario Run. Ce qui a considérablement énervé les consommateurs qui estiment que le jeu est beaucoup trop cher au vue de l’aventure proposée. Et qui ne va pas évoluer par la suite car Nintendo ne compte pas développer de contenus supplémentaires. Ajoutez à cela qu’une connexion internet permanente est indispensable pour pouvoir jouer et vous obtenez des fans passablement dégoutés.

Beaucoup de joueurs sont donc retournés sur l’Apple Store pour donner leur impression sur le jeu en laissant une note d’une seule étoile à l’application, plombant sa notoriété. Dans ces reviews, c’est le prix qui reste le plus mentionné. Toutefois, le jeu a su trouvé une fanbase puisque qu’il bénéficie aussi d’un petit nombre de commentaires élogieux. Mais pas assez pour à rassurer les investisseurs puisque l’action en bourse de Nintendo a chuté de 7% le jour de la sortie de Super Marion Run. Sans compter que certains spécialistes ont remarqué qu’Apple essayait d’endiguer ce flot de mauvais commentaires le jour de la sortie du jeu : le délais de mise en ligne des reviews est passé de 12 heures à … 40 heures ! Même si les chiffres sont au rendez-vous pour Nintendo, la firme va devoir redoubler d’efforts sur ses futurs jeux mobiles si elle ne veut pas dégouter un public habitué à la gratuité ou à des jeux mobiles à faible prix.

Commentaires