Accueil»Autos»Fiat Chrysler Portal : le monospace électrique, autonome et connecté

Fiat Chrysler Portal : le monospace électrique, autonome et connecté

Un concept Portal chez Fiat-Chrysler au CES 2017

A l’occasion du CES 2017 de Las Vegas, le groupe Fiat Chrysler va exhiber un tout nouveau concept-car, baptisé Portal. Pas de vision futuriste du véhicule sportif ici, mais au contraire, une approche de ce que pourrait être le monospace de demain, avec un véhicule taillé pour accueillir pas moins de six passagers.

En effet, cet étonnant Portal se veut un monospace électrique, qui pourrait offrir une autonomie de près de 400 kilomètres avant de passer par la case recharge. A ce sujet, les concepteurs promettent une recharge rapide, permettant de récupérer environ 220 km d’autonomie en seulement 20 minutes. Le Portal est alimenté par une batterie lithium-ion de 100 kWh, située directement sous le plancher du véhicule.

Ce concept Portal dispose à bord de trois rangées de deux sièges, visant donc à accueillir 6 passagers. Ces derniers pourront d’ailleurs profiter de sièges pivotants et modulables, y compris en ce qui concerne le conducteur, puisqu’en plus d’être électrique, ce Portal se veut également autonome, et le volant va alors venir se rétracter dans le tableau de bord, pour laisser davantage d’espace au « conducteur ». A bord, on retrouve également des caméras, qui vont permettre de profiter de réglages automatiques via la reconnaissance faciale, mais aussi de capturer… des selfies !

En ce qui concerne la planche de bord, on est évidemment dans le 100% numérique ici, tant en ce qui concerne l’affichage des données de navigation, que l’écran tactile central, élaboré par Samsung et Panasonic. On y retrouve également pas moins de 10 stations d’accueil pour smartphones et tablettes.

Evidemment, ce Portal, présenté par Fiat Chrysler, se veut un concept-car pur et dur, mais ce dernier pourrait donner un lieu à la mise en chantier d’un futur modèle de série, basé sur le look et/ou certaines caractéristiques de ce modèle.

Commentaires